Stratégie Nationale pour la Biodiversité : La compensation écologique en bonne place

La France s’est doté en 2004 d’une Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB – pour en savoir plus, vous pouvez consulter Wikipedia ou la présentation par le ministère).

Un bilan de la SNB a été publié en juin 2010 (disponible en pdf ici). Parmi les perspectives d’évolution de la SNB qui ont été proposées, tant sur le plan règlementaire que du financement, la question de la compensation écologique figure en bonne place.

En matière d’orientation des comportements, la SNB doit pouvoir également accorder une place importante à la compensation de la perte de biodiversité. (…) La stratégie nationale de biodiversité pourrait contenir des principes clairs sur les possibilités de réparation et de compensation à la lumière des textes européens

On y retrouve également la question clé de la “servitude environnementale” qui pourrait pérenniser sur le long terme les actions de compensation, mais aussi de nombreuses autres initiatives de protection de la nature (réserves privées).

Création de servitudes d’environnement permettant d’affecter à un opérateur la taxation d’une partie des plus values réalisées par des propriétaires riverains d’un patrimoine naturel : un tel système permettrait de financer la gestion d’espaces fragiles sur le littoral ou insérés dans la TVB

.

La SNB sera révisée d’ici mai 2011. On verra comment s’y inscrivent ces deux outils…

Tags: , , ,

One Response to “Stratégie Nationale pour la Biodiversité : La compensation écologique en bonne place”

  1. F@bien says:

    La SNB de 2004 a été révisée en 2007 pour y intégrer entre autres les objectifs du Grenelle de l’Environnement. Un bilan de celui-ci vient d’être rendu par Ernst & Young (rapport en pdf ici).

Leave a Reply