Le habitat banking à l’essai en France

This post is also available in: Anglais

Hier, le groupe de travail sur la séquence Éviter – Réduire – Compenser se réunissait à Paris pour discuter des enjeux liés à l’évaluation de l’équivalence écologique entre impacts et mesures compensatoires : quels enjeux? quels indicateurs? quelles méthodes?

Au même moment, le MEDDTL a lancé son appel à projets pour des “expérimentations” supplémentaires d’habitat banks en France. Il s’agit de reproduire l’essai grandeur nature de CDC Biodiversité dans la Crau en réalisant un ensemble d’actions en faveur d’espèces ou d’habitats naturels qui puisse ensuite être considérées comme de la compensation pour des impacts résiduels de projets d’aménagement.

Le Ministère le dit lui même dans le communiqué de presse annonçant l’appel à projet:

Pour mettre en place cette compensation, aux États-Unis, en Australie ou en Allemagne, se sont créés des opérateurs qui sécurisent des terrains et les restaurent par des actions de long terme. Ils créent ainsi des « unités de biodiversité » qu’ils revendent à des maîtres d’ouvrage qui doivent s’acquitter d’obligations de compensation.

Trois secteurs géographiques potentiels ont été pré-identifiés par le Ministère :

  • L’Alsace, où l’enjeu de l’opération est lié au maintien des populations de grand hamster,
  • Le Nord-Pas-de-Calais avec la reconstitution d’une trame verte sur les coteaux calcaires,
  • Le Poitou-Charentes avec la lutte contre le mitage de l’espace agricole qui impacte les populations d’oiseaux, notamment d’outarde canepetière.
  • L’annonce est en ligne sur le site de MEDDTL.

    Affaire à suivre…

    Tags: , , , , ,

    Leave a Reply